Ignis Fatuus

Photographies - 80 x 80 cm. 2013

« La photographie constitue la première étape de mon travail, non pour produire des images mais pour saisir et préciser mes idées au cours d’expériences où je peux parfois me mettre

en scène, alors j’explore et précise ce qui m’interroge.


Ignis Fatuus est une série de photographies de fleurs en auto-combustion. Si la plante vit

et grandit grâce à la lumière, morte, sèche, ne peut-elle pas restituer celle-ci ? 

Voici la réflexion qu’il me fallait mettre en scène.


Cette série va ouvrir dans mon travail une séquence consacrée à la mutation de la lumière

en vie végétale, la photosynthèse. » (Akira Inumaru)

Icare

Photographies - 30 x 30 cm. 2013

Hanamuke

Photographies - 2011

« J’imagine un échange entre les forces de la vie et les forces de la mort.


La force de la vie, c’est comme l’électricité, et la vie, c’est une explosion. La force de la mort, c’est comme un trou noir qui apparaît après la grande explosion de la vie. La mort n’est pas un vide.


C’est un espace d’énergie extrêmement dense. Il avale tous les esprits, toutes les lumières

et toutes les mémoires. » (Akira Inumaru)

© 2017 Akira Inumaru